Juha Marsalo      
                                                                                
 
Danseur et chorégraphe finlandais, il vit en France et a créé en 2003 l'Atelier6 à Aubervilliers, un espace de travail artistique, recherche et création, où est basé la Cie LaFlux. Juha Marsalo a été formé au CNDC à Angers avant d'être engagé comme interprète chez des chorégraphes réputés comme Carolyn Carlson sur les pièces  "Dall Interno"(1997),"Obscure Download","Le Printemps des poètes","Monumenta","Waterborn" ,"Le recours aux forêts","Mundus Imaginalis","Mouvements pétrifiés","Poetry Event","We were horses" , “Synchronicity”, "Now", "The tree", et avec Wim Vandekeybus pour "What the body doesn't remember", "Inasmuch as life is borrowed", "Les porteuses des mauvaises nouvelles", "In spite of wishing and wanting". En 1997-1999 il travaille avec Fabrice Lambert pour créer la Cie l'Expérience Harmaat et les pièces Etude pour 4 mouvements; Ethogramme; 4 propositions pour un solo .Depuis 2001 il a fondé la Cie Juha Marsalo et signé la chorégraphie d'une dizaine de pièces. Il a travaillé également comme chorégraphe invité pour Sasha Wares au Royal Court Theater à Londres, en Belgique pour Thierry Poquet, au Manège de Mons, en Allemagne, et en France pour Jean Lambert Wild à la Comédie de Caen. Il a été artiste associé à l'Atelier de Paris Carolyn Carlson de 2009 à 2012. En 2014 il est chargé de la chorégraphie d'ouverture du festival des musiques sacrées de Fès au Maroc avec l'école de cirque de Salé.
 
 
Caroline Savi 
 
 
Originaire de Bourgogne, elle est passée par le CRR de Chalon sur Saône, avant d'être diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, et titulaire du diplôme d'Etat de danse contemporaine. Parallèlement elle s'est formée au tango argentin et a fait du cirque à l'ENACR. A la suite de ses études en danse et en journalisme elle monte sa compagnie Don Sorsa en 2009 et entame une résidence à Micadanse (Paris) pour une première création « Corps de sève » . Son investissement chorégraphique s'est très vite lié à celui du chorégraphe Juha Marsalo rencontré la même année et de qui elle est devenue l'interprète pour 'Scène d'amour', 'Prologue', 'Karhu'. Elle fusionne depuis 2012-13 son travail de création avec le sien,formant la Cie LaFlux et développant le projet Open Danse, en France et à l'étranger. Caroline Savi a aussi dansé pour des chorégraphes comme Lionel Hoche, Ismael Ivo, Raphaelle Boitel, Tango Ostinato, Eric Arnal Burtshy, Maud Blandel et a été stagiaire invitée en 2013 par Wim Vandekeybus chez Ultima vez. Elle a dansé dans différents Opéras notamment à l'Opéra Comique de Paris, à Vienne, et à la Scala de Milan.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
                                                                                                                                                            
       
                                                                    

 ©Sebastien Bordas 

Born in Burgundy (France), she studied classical and contemporary dance during 7 years in the Regional Conservatory at Chalon sur Saône before interating into the Higher National Conservatory of Music and Dance in Paris (CNSMDP). She graduated after 4 years and completed a fifth year of Junior Ballet. Holder of the 'Diploma for Contemporary Dance Teacher', she also learned Argentine tango to a professional level, and circus by studying at the National School of Circus Arts of Rosny-Sous-Bois. Following her studies in dance and in journalism she created her company «Don Sorsa» in 2009 and was in residence in Micadanse (Paris) for a first creation called "Sap Body". Her choreographic approach connected very fast with Juha Marsalo. She met him the same year and became his dancer for 'Scène d'amour', 'Prologue', ' Karhu '. Since 2012 she has merged her creative work with his, forming the Cie LaFlux and developing the Open Danse project, in France and abroad. Caroline Savi also worked for other choreographers as Lionel Hoche, Ismael Ivo, Raphaelle Boitel, Tango Ostinato, Eric Arnal Burtshy, and was a trainee invited in 2013 by Wim Vandekeybus at Ultima vez. She danced in various Operas in particular in the «Opéra Comique» in Paris, in Vienna, and recently in the Scala of Milan with the director Gorgio Barberio Corsetti. 
 
BIOGRAPHIES

Juha Marsalo

Caroline Savi

Finnish dancer and choreographer, Juha lives in France and has built up since 2003 « l'Atelier 6 » in Aubervilliers – a working space for art, research and artistic creation. Company LaFlux is based there.
Juha Marsalo was educated in the National Center for Contemporay Dance (CNDC) in Angers, before working for famous choreographers like Carolyn Carlson (in "DallInterno" (1997), "ObscureDownload", "Monumenta", "Waterborn" ,"Le recours aux forêts", "Mundus Imaginalis", "Mouvements pétrifiés", "Poetry Event", "We were horses" , “Synchronicity”, "Now", "The tree", as well as the masculine voice for the last solo “Rotko” of this choreographer ; and with Wim Vandekeybus in "What the body doesn't remember", "Inasmuch as life is borrowed", "Les porteuses des mauvaises nouvelles", "In spite of wishing and wanting". In 1997-1999 he created with Fabrice Lambert the company (Cie) named “l'Expérience Harmaat”. The Cie Juha Marsalo exists since 2001 and Juha has completed a dozen choreographies.
He has also been invited by the choreographer Sasha Wares in the Royal Court Theater in London, in Belgium for Thierry Poquet, in the “Manège” of Mons, in Germany, and in France for Jean Lambert Wild in the theater “Comédie de Caen”. He has been “associated artist” of the Atelier de Paris Carolyn Carlson (Paris) from 2009 to 2012. In 2014 he was in charge of the opening choreography for the Festival of Sacred Music of Fès in Morrocco, and worked with the National Circus School in Salé.

CO DIRECTION 

ART vision
'Open Danse'

Open Danse est à la fois une vision philosophique, une recherche et une pratique gestuelle que développe la Cie LaFlux.

 

A travers le déséquilibre permanent et le non retour en arrière, elle met en jeu nos capacités naturelles d’adaptation et notre rapport au présent. Elle permet d’observer les forces et la fluidité contenues dans le mouvement global du corps, organique, agile, souple et tonique, dans une conscience de soi au monde. Notre modèle d'intelligence est un enfant qui apprend.

 

Nous posons la question suivante: « Comment s'adapter à notre condition de vivant à travers l'angle du flux? » c’est à dire dans un mouvement qui ne cesse d'aller en avant et vers l'inconnu, vers la multiplicité des obstacles, des énergies, des évènements, des rencontres, des expériences...à l’image d’une rivière.

Open Danse interroge les outils de lecture de la chorégraphie et influence vers un lâcher prise qui existe grâce au cerveau reptilien et au cerveau automatique ( le premier étant le cerveau qui sauve, rapide, instinctif, et le deuxième celui qui a acquis des réflexes, intégrer des apprentissages en fonction du vécu). Ce qui fait également ressortir une importante partie psycho-émotionnelle.

 

Par une pratique dansée spécifique à Open Danse nous travaillons depuis plusieurs années sur nos limites physiques et psychologiques, nos automatismes et nos blocages, afin de laisser notre mobilité naturelle trouver ou retrouver la confiance et l’aisance de sa liberté.

"La vie est une force qui insuffle ses formes dans la matière à travers le corps intermédiaire de l'eau.
Nous sommes faits d'eau.
Un danseur est une rivière qui coule toujours en avant.
Elle a son mouvement continu avec une vitesse appropriée et un poids.
Prendre ; donner ; apprendre encore, redistribuer, transformer, passer...
Open Danse est une approche chorégraphique qui guide les énergies et les directions dans un progrès autonome.
Elle prend source à partir des éléments naturels.
Cette recherche est traversée par les sensations de connexion, respiration, horizon.
Au départ c'est une étude, un apprentissage, dans un temps, une recherche.
Open Danse contient une vision de circulation ; organique, agile, adaptable,
dans une conscience de soi au monde ;
un corps au milieu des autres.
Nous essayons de lâcher prise, ne pas rattraper, tout en restant debout et prêt à réagir.
Se maintenir dans son présent et rester centré (centre de gravité et non égocentrisme)
est un effort d'équilibre personnel,
En communiquant, s'ajustant, bougeant, circulant, avec spontanéité, avec sensibilité.
Open Danse recherche l'eau sensible, intelligente, capable de se modeler, respirer, circuler.
L'eau parle de nos énergies, de la vie.
Dans cette vision, en écho à l'architecte finlandais Alvar Aalto,
la lumière est ouverture ; le bois, structure qui respire ; et l'eau, la voix des forces vitales.
A partir de là nous respirons avec l'extérieur, avec ce qui nous entoure.
Open Danse est une étude de nos capacités naturelles à travers la fluidité, le flux du mouvement dansé."
 
 
 
ENGLISH VERSION:
The life is a strength that breathes the matter into forms through the intermediate body of the water.
We are water;
 
A dancer is a river that always flows forward. His movement is perpetual with appropriate speed, weight; he is falling forward endlessly.
Take; give; start again; take back; redistribute; transform; cross.
Open Dance is choreographic approach that channels the energies and the directions in an autonomous progress. It draws its sources from elements and natural movements with a particular attention for the water.
This research is crossed by the sensations of connection, breath, horizon.
At first it is a study, an apprenticeship, in time, a research. The material of Open Danse is a deep dive in the ocean.
Open Dance contains a vision of the circulation; organic, agile, adaptable in a self-awareness to the world.
 
A body in the middle of others
 
We try to let go, not hold, while remaining standing and ready to react.
 
To remain in our present and to stay centered is an effort of self-balance:
Communicating, adjusting, moving, circulating, with spontaneity, with sensitivity.
The model of intelligence is a child who learns. He is in a movement towards the world, in an opening like water falling forwards.
Open Dance seeks the sensitive, intelligent water that is capable to mould, to breathe, to circulate.
The water speaks about our energy, about our life.
 
In this vision, in echo with the architect Finnish designer Alvar Aalto, the light is opening;
the wood, structure which inhales; and the water, the voice of the vital forces.
From there we breathe with the outside, with what surrounds us.
 
Open Danse is a study of our natural capacities through the fluidity, the flow of the danced movement. 

© by Cie LaFlux/ Atelier6/ FRANCE

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic
  • RSS Classic